Spilmont Jean-Pierre

Partage de l'ïle

          Une porte s'est ouverte quelque part dans notre silence. Comme si l'attente avait pris fin. Comme si nous percevions tout à coup la chair du temps dans notre propres chair. Et sa lumière sur nous.

          Il faudrait trouver des mots très doux ou très anciens pour dire cette beauté qui monte aujourd'hui de la terre et de l'eau. Jusqu'à nous.

          Pour dire cette évidence de lumière.  (p.12)

Jean-Pierre Spilmont, Partage de l'île, Ed. MLD, 2009

Les Éditions MLD ne publient plus, mais il est toujours possible de se procurer les ouvrages en vous adressant à votre libraire.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×