Gyr Brigitte

La Forteresse de cendres

recomposer

               l'inexpugnable

               forteresse du souvenir

en explorer

               le corps de cendres

que blanchit

jusqu'à l'effacement

               une lumière incertaine

 

sachant que l'inexpugnable

est          moins

                question de pierre

que

                du répété

                 de la mémoire

                 de son dit obstiné

en tenter le retour

par un accroc du mur 

 

Brigitte Gyr, La Forteresse de cendres, (p.8-9), Centre poétique de Rochefort-sur-Loire/ le dé bleu/ L'Idée bleue, 2006

Ajouter un commentaire