Ancet Jacques

La cour du coeur

On compte

- un

- deux

 

à trois

l'oubli

 

perds ta voix dit-il

fais la nuit     (p.13)

 

            II

        Du jour

          1

du jour

entre

les mots

 

ce qui appelle

au loin

 

si près

qu'on ne sait

plus

 

        2

une neige

 

(quelques flocons)

 

le désir qui

s'éloigne

 

revient

 

      3

à chaque

syl

labe

on meurt

 

on

cherche

 

souffle

avec le

tic-tac

un bruit sans

mots

 

(rien ne vient)      (p.47 à 49)

Jacques Ancet, La cour du coeur, Tarabuste, 2000

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.