Miroirs brûlants...

Tu vois le feu du soir qui sort de sa coquille / et tu vois la forêt enfouie dans sa fraîcheur, / tu vois la plaine nue aux flancs du ciel traînard. / La neige haute comme la mer, / et la mer haute dans l’azur. P. Eluard. Musique de F. Poulenc

Miroirs brûlants...

Retour